Exil : des chutes et des rebonds

Perplexe, je regardais le billet de 200 francs et ne pouvais dire que : non, non. L’agent qui me l’avait tendu semblait confus de mon refus obstiné. Il laissa le billet sur son bureau. Ses yeux trahissaient déjà un certain ras-le-bol. C’était l’été 1983. J’étais venue dans cet organisme d’aide aux réfugiés, car j’avais besoin d’un garant pour louer un petit appartement…

Continuer la lectureExil : des chutes et des rebonds
Lire la suite à propos de l’article « Bonne année ! »
Photo : Roger Le Fers

« Bonne année ! »

31 décembre 2021, 9 h. Le soleil est venu au festin des rues de Paris. C’est un de ces matins qui appellent de leur chants l’univers à l’éveil ; le temps, l’espace et les êtres en sont comme revivifiés. Même les ivrognes qui, pour boire, ne suivent aucune règle semblent moins soûls. Seuls certains sans-abri, d’habitude aux aguets pour éviter les…

Continuer la lecture« Bonne année ! »

Multitudes : En Iran, le souterrain chemine à la surface

Pour ce numéro consacré à l'Iran, j'ai écrit un article intitulé : "En Iran, le souterrain chemine à la surface" Résumé : En Iran, sous la République islamique, les libertés des individus et des groupes sont fortement restreintes. Toute parole publique, manière d’agir ou action qui sortirait du cadre et des commandements de l’idéologie d’État fondée sur l’islamisme est susceptible…

Continuer la lectureMultitudes : En Iran, le souterrain chemine à la surface

Hommes et migrations : Ne rien céder

Dans ce hors-série bilingue, Corps de femmes en migrations | Women's bodies in migration, coordonné par Catherine Wihtol de Wenden, CNRS-CERI, j'ai été invitée à écrire ce que m'inspirait une photo de Gérald Bloncourt, Famille d'immigrées portugaises dans un bidonville de la région parisienne, 1965. Ce texte a été traduit en anglais. Lire le numéro en ligne Ma contribution  

Continuer la lectureHommes et migrations : Ne rien céder

Quelles nouvelles du printemps ?

Tout près de chez moi, il y a un passage et à son entrée un arbre dont le généreux feuillage offre aux oiseaux un repaire, à l’abri des regards, où ils chantent à leur gré, en toute insouciance. Dans les derniers jours de l’hiver, même si le ciel fronce ses sourcils, leurs chants guillerets annoncent la douce saison. Si vous…

Continuer la lectureQuelles nouvelles du printemps ?

Le Droit de Vivre : La laïcité française heurte-t-elle le monde musulman ?

La laïcité et la liberté d’expression inspirent des réactions violentes contre la France dans le monde musulman. Pour mieux en cerner les origines et les enjeux, il vaut d’interroger ces controverses à la lueur d’une contextualisation sociohistorique et politique. Dans les décombres de l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo en 2015, puis de l’assassinat de Samuel Paty en 2020, les manifestations enragées dans…

Continuer la lectureLe Droit de Vivre : La laïcité française heurte-t-elle le monde musulman ?

Le Globeur : Interdit et clandestinité en Iran

Depuis 1979, la consommation d’alcool est punie par la loi de la République islamique d’Iran. Pourtant depuis cette interdiction, l’Iran n’a jamais eu autant la gueule de bois. Trafic, corruption, alcools artisanaux, vous en apprendrez beaucoup de la part de nos invités Alijani Ershad, journaliste iranien pour France 24 et RFI, Chahla Chafiq, sociologue et essayiste iranienne et Jacques, diplômé de Sciences Po Lyon et ex-expatrié en…

Continuer la lectureLe Globeur : Interdit et clandestinité en Iran

La Nouvelle République : « La terreur est l’un des piliers du totalitarisme »

« L’islamisme n’est pas une religion, ni une politique religieuse, mais une idéologie totalitariste » : Chahla Chafiq est sociologue et écrivaine. « À titre personnel, j’ai été totalement bouleversée par cet assassinat. Pourtant, je réfléchis et travaille depuis longtemps sur la politique islamiste de la terreur. La terreur étant l’un des piliers du totalitarisme. » Pour la sociologue, exilée politique iranienne, « l’islamisme pratique une propagande idéologique…

Continuer la lectureLa Nouvelle République : « La terreur est l’un des piliers du totalitarisme »

Les Terriennes : Nasrin Sotoudeh reçoit le Prix Right Livelihood, prix Nobel de la paix alternatif

Entretien avec Chahla Chafiq Terriennes : Nasrin Sotoudeh a déjà fait des grèves de la faim. Comment s’est terminée celle qu’elle avait entamée en mars dernier ? Chahla Chafiq : C’était déjà pour dénoncer la situation des prisonniers face au Covid, une question dont la gestion par les autorités iraniennes a donné lieu à beaucoup de mensonges. Plusieurs prisonniers politiques avaient alors entamé une…

Continuer la lectureLes Terriennes : Nasrin Sotoudeh reçoit le Prix Right Livelihood, prix Nobel de la paix alternatif

Clara Magazine : Quand les championnes iraniennes se rebellent

"Je ne suis ni une championne ni une figure qui marquera l’histoire ni le porte-drapeau de l’Iran", dit Kimia Alizadeh, première Iranienne à remporter une médaille aux Jeux olympiques et porte-drapeau de l’Iran la même année, en 2016, lors des jeux d’été à Rio de Janeiro. La championne écrit ces mots dans une lettre ouverte au peuple iranien qu’elle publie…

Continuer la lectureClara Magazine : Quand les championnes iraniennes se rebellent

Marianne : L’Iran à l’ère du Covid-19 – le rire subversif

En ces jours de confinement, des mots, des sons et des images m’arrivent de partout, un partout dont l’étendue va grandissant. Vous l’avez certainement remarqué aussi, là où le réseau internet fonctionne, nous ne cessons de croiser ces autres qui vivent loin de chez nous, parfois très loin. Un changement relationnel colossal dont les effets n’ont pas attendu l’isolement actuel…

Continuer la lectureMarianne : L’Iran à l’ère du Covid-19 – le rire subversif

France Culture : La violence de la République islamique : au cœur des familles

Le cours de l'histoire par Xavier Mauduit Les révolutions ne se contentent pas de bouleverser les scènes politiques et diplomatiques ; elles sont aussi des séismes intimes, et s’insinuent au cœur des familles, des couples et des amitiés. Voyage dans les foyers iraniens de la Révolution de 1979. C’est compliqué une révolution, car il n’y a jamais les bons contre les…

Continuer la lectureFrance Culture : La violence de la République islamique : au cœur des familles

Le Monde : Les corps en feu de femmes iraniennes crient leur refus de l’ordre infernal qui leur est imposé

Début septembre 2019, une jeune femme s’immole devant le tribunal de la révolution islamique de Téhéran, elle venait d’apprendre sa condamnation à une peine de prison pour avoir osé entrer, l’année précédente, dans un stade et assister à un match de foot. Elle s’appelait Sahar, l’aube en persan. Dans la poésie et la chanson iraniennes, ce mot évoque la fin…

Continuer la lectureLe Monde : Les corps en feu de femmes iraniennes crient leur refus de l’ordre infernal qui leur est imposé